mardi 14 février 2017

" En cuisine avec Alain Passard " BD de Christophe Blain



Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"
Alain Passard et Christophe Blain....


Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"                             Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"

                       ...et les mêmes croqués par le dessinateur ;)


Christophe Blain m'avait fait hurler de rire avec "Quai d'Orsay"  !
Je me suis régalée à nouveau avec cette BD assez étonnante, que j'ai dévorée puis relue dans la foulée quelques jours plus tard...

Pendant plus de deux ans, Christophe Blain a suivi le chef supra-étoilé de l'Arpège, Alain Passard, de son piano à ses potagers. 
Oui, Alain Passard, l'homme qui peut vous faire pleurer de joie avec un navet et deux betteraves, apparemment. 

Le coup de crayon de Blain est pour moi tout simplement jouissif ; quel talent, quelle expressivité... et quel humour !! 
J'adore sa façon de se mettre en scène, avec un super blaze plus proche de la truffe que du nez ; de jouer le pseudo candide un peu roublard... finalement retourné comme une crêpe (eh oui, les images risquent d'être culinaires, forcément) par le génie du gars Passard. Lequel vous transperce de son regard ultrableu. Très conscient de son charme, manifestement. En jouant parfois. Sympa quand même.

Si le bouquin semble être une commande au départ (sur une idée d'A.Passard, lit-on discrètement en page deux) je pense qu'à l'arrivée Blain était totalement convaincu du bien-fondé de la démarche. 
Bon, et puis avoir "L'Arpège" comme cantine, hein, je ne vous fais pas un dessin...

A noter l'originalité du projet qui intègre une bonne douzaine de recettes qui ont l'air tout à fait faisables.

Et une chute assez géniale en dernière page :-)


Tout ce monde des brigades, où on se donne du "Monsieur" tout en tutoyant, voire en taclant sévèrement, a toujours un peu fasciné l'amateur total que je suis...
Pas sans rapport avec mon secteur d'activité, au fond : créativité sur fond d'organisation quasi militaire, inspiration et auto-discipline... le tout inscrit profondément car depuis un très jeune âge... je vois bien ;-)

      " Alain ne crie jamais. Lorsqu'il reprend un cuisinier, c'est sec et précis. Il a l'air décontracté puis il rentre soudain dans l'action. Il est rapide, tout à son geste. Lorsque le rythme s'accélère, il profite de l'énergie et de la tension. Il est totalement absorbé par sa cuisine, presque en transe."


Deux trois planches pour achever de vous convaincre ? :-))

Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"                                    Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"


Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"



Résultat de recherche d'images pour "en cuisine avec alain passard"




Bon, si vous n'aimez pas manger, je ne peux rien pour vous ... ;-)

MIOR.

3 commentaires:

  1. Ce qui m'amuse avec ces cuisiniers qui racontent, c'est le nombre de fois le mot 'petit'... (un petit jus, une petite liaison, etc.)(et pas que là!)
    (j'ai quand même une petite faim, d'ailleurs)(oui j'aime manger;..)

    RépondreSupprimer
  2. Mmmf, pas sûr que cela soit une bonne idée avant les vacances d'été... un passage toujours difficile pour les filles qui aiment manger ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas ce que tu veux dire :-)))

      Supprimer

Merci de votre visite, et de votre commentaire ;-)
A bientôt !
Mior